Lot 37
6 000 - 8 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

MAROT, Clément

Les Oeuvres de Clément Marot de Cahors, Valet de chambre du Roy
Lyon, Étienne Dolet, 1542
LES oeUVRES COMPLÈTES DE MAROT POUR LA PREMIÈRE FOIS AUGMENTÉES DE L'ENFER.
Deuxième édition des Oeuvres de Clément Marot par Étienne Dolet, première édition de L'Enfer par Étienne Dolet. Préface de Clément Marot
In-8 (150 x 87mm).
Marque typographique sur la page de titre et au verso du dernier feuillet, initiales à fond criblé
COLLATION: a-z8 A-R8 S4 (erreurs de signatures conformes à Longeon)
CONTENU: a1r titre, a1v S'ensuict le contenu des Oeuvres de Marot, a2r Clément Marot à Estienne Dolet Salut, a6r L'Adolescence
Clémentine ...: (a6r) La Première églogue de Virgile, b1r Le Temple de Cupidon, c1r Le Jugement de Minos, c7v Les Tristes vers de Béroalde, d2r Une Oraison devant le Crucifix, d4v Les Epistres, f4v Les Complaintes & Epitaphes, g2r Les Ballades, h4v Les Rondeaux, m2v La Suicte de l'Adolescence clémentine ..., m3r La Complainte de Robertet, n3v L'Eglogue de la mort de Ma Dame Loyse de Savoie mère, n8r Les Elégies, r3r Les Epistres, u8r Les Chants divers, y6r Le Cymetière, z6v Les Oraisons, A1r Les Epigrammes ... Le Premier
Livre, C1v Le Second Livre, D1r Les Oeuvres translatez du Latin en Françoys par Clément Marot, D1v Epistre, D3r Le Premier Livre de la Métamorphose d'Ovide, H2v L'Hystoire de Léander et de Héro, I3v Psalmes de David translatés par Clément Marot, N1r Oeuvres de Clément Marot les plus nouvelles et les plus récentes ..., (N1v) L'Enfer, O1v L'Adieu envoyé aux Dames, O4v Les Cantiques de la Paix, P3v Dialogue nouveau, Q2v Eglogue au Roy, Q7r Le Valet de Marot, R3r Epistre à Sagonet, R6r Marot à l'Empereur, R7r Les
Estreines de Marot, S4r Pour le Perron de Monseigneur le Dauphin RELIURE SIGNÉE DE BEDFORD. Maroquin rouge, encadrement à la Du Seuil, dos à nerfs orné, tranches dorées

PROVENANCE: Anthoine Jouvet (?) 1546 (ex-libris manuscrit au feuillet O7) — Morandiere (ex-libris manuscrit au feuillet P2r) — comte
Marescalchi (diplomate italien, 1754-1816; ex-libris)
RARETÉ: USTC recense une dizaine d'exemplaires dans les collections publiques
En juin 1542, Étienne Dolet publie pour la deuxième fois les Oeuvres complètes de Marot mais augmentées d'un texte capital: L'Enfer (N1v) ainsi que quelques épigrammes, un cantique et deux étrennes. Un peu plus tôt la même année, Dolet avait publié L'Enfer pour la première fois séparement: "en bien des points Dolet corrige le texte de l'édition anversoise [édition originale, 1539] et l'on est en droit de se demander si, pour ce faire, il n'aurait pas utilisé un manuscrit" (Longeon, 148).
L'Enfer de Clément Marot est une satire contre les gens de justice. Il l'avait écrite après son emprisonnement au Châtelet en 1526: " D'abord emprisonné au Châtelet, Marot y découvre avec indignation le fonctionnement dévoyé de la Prévôté de Paris. Transféré par la suite en résidence surveillée à Chartres, il se lance dans la composition d'une diatribe fervente contre la justice expéditive du Châtelet. Telle est du moins la fiction narrative développée dans L'Enfer, qui donne à la descente dans les geôles de la Prévôté les couleurs d'une véritable catabase où défile tout le personnel du Châtelet sous les traits de Cerbère, Minos ou Rhadamanthe. Si
Marot évite prudemment de faire imprimer le texte parmi ses oeuvres, il n'hésite pas à le lire devant François Ier [...] la Sorbonne ne condamne pas L'Enfer, seulement les psaumes et les textes religieux qu'on attribue alors à Marot (Sermon du bon pasteur, etc.). La première liste date de 1542, la seconde de 1544. Dolet y est condamné pour toutes ses publications évangéliques, pas pour L'Enfer. Ce qui n'empêche pas que L'Enfer a dû placer Marot dans le collimateur des gens de justice, bien sûr..." (Guillaume Berthon).
Étienne Dolet publia non seulement cet Enfer mais composera un Second Enfer en 1544 qui le conduira au bûcher: "Ce sont ses relations avec Marot et Rabelais, plus que toute autre chose, sa mort exceptée, qui ont empêché Étienne Dolet d'être oublié et qui ont rendu au moins son nom familier à tout français instruit" (Copley
Christie, p. 358). Sa mort spectaculaire joua, paradoxalement, à le rendre immortel.

RÉFÉRENCES: USTC 975 (dix exemplaires) — Brunet, III, 1453: "bien imprimée, plus complète que les précédentes, et une des plus rares et des plus recherchées" — Longeon, 34 (ne recensait que cinq exemplaires) — Copley Christie, 57 — Bechtel, M 132 et M 133 (pour l'édition de 1538) — Guillaume Berthon, Quelques nouveautés bibliographiques autour d'Étienne Dolet et Jean de Tournes: les Psaumes de Marot et le Benefice de Jesuschrist traduit par Claude Le Maistre (1544-1545) — Berthon 2014, L'Intention du Poète.
Clément Marot «autheur», Paris; Berthon / Le Flanchec 2018 (2e éd.), Clément Marot. L'Adolescence clémentine, Paris
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue