Lot 13
12 000 - 15 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

DOLET, Étienne

Cato Christianus Stephano Doleto Gallo aurelio autore
Lyon, Étienne Dolet, 1538
DOLET EXPLIQUE SA RELIGION. L'OUVRAGE FUT CONDAMNÉ EN 1542 ET BRÛLÉ EN 1544
DEVANT NOTRE-DAME DE PARIS.
UNE GRANDE RARETÉ AU PEDIGREE IMPECCABLE, RELIÉE PAR DEROME POUR LOUIS-JEAN GAIGNAT
ÉDITION ORIGINALE
In-8 (155 x 98mm). Initiales gravées sur bois. Marque typographique de Dolet sur la page de titre (Longeon 2, Silvestre 389) et au verso du dernier feuillet (Longeon 1, Silvestre 183)
COLLATION: A-B8 C4: 20 feuillets, A2r-C3r paginés 3-37
CONTENU: A1r titre, A1v sept vers de Dolet, A2r dédicace à Jacques Sadolet (1477-1547), secrétaire de Léon X avec Pietro Bembo, évêque de Carpentras en 1517, cardinal en 1536, protecteur d'Étienne Dolet (épître dédicatoire traduite dans Longeon, Correspondance, n° 68, p. 73), A3r Ad Ludimagistros christianos, A4r différents vers, A4v tables des matières, A5r texte, C2r ode à la vierge, C4v marque typographique
RELIURE SIGNÉE DE DEROME LE JEUNE. Maroquin rouge, décor doré, armes au centre des plats, triple encadrement avec rosette aux angles, dos long orné, tranches dorées

PROVENANCE: Louis-Jean Gaignat, Catalogue des livres du cabinet..., Paris, Debure, 1769, n° 342 (mar. rge) - Christie's Londres, 28 avril 1795, aquis par Michael Wodhull (1740-1816), l'Orlando de Dibdin, avec ses armes au centre des plats et ses marques habituelles de provenances, références et date de collation, Catalogue of the extensive and valuable library collected by Michael Wodhull, Sotheby's, 11 janvier 1886, n° 941, very scarce, 6 livres, 5 shillings) - acquis à cette vente par Sir Thomas Brooke, baronet (1830-1908) - collection privée française (fiche)

RARETÉ: 3 exemplaires recensés par Longeon: Genève BPU, Rome Biblioteca Angelica, et Manchester John Rylands (ancien exemplaire Coste - Firmin-Didot - Copley Christie, relié par Bauzonnet; Worldcat ajoute un exemplaire à l'Université Mannheim en 38 pp.; USTC ajoute un exemplaire à Wroclaw; AUCUN EXEMPLAIRE AUX ÉTATS-UNIS SELON WORLDCAT: absent de Harvard, Yale, Princeton et de la Bibliothèque du Congrès; AUCUN EXEMPLAIRE PASSÉ EN VENTE depuis 1977
Copley Christie considérait que ce livre n'appartenait plus au corpus d'ouvrages imprimés par Gryphe et qu'il était le premier sorti des presses personnelles de Dolet. Longeon le dit encore "peut-être imprimé par Gryphe".
Dans son épître à Jacques Sadolet, Dolet avoue avoir jusqu'ici "renoncé à publier ses réflexions théologiques, d'autant qu'il redoutait de devenir l'objet de ces accusations qu'on porte contre ceux qui écrivent à la légère sur la Religion." Désormais, il publie ce Cato Christianus "pour prouver à tous la religiosité de son âme [et] il [le] dédie à Sadolet". La table des matières de la p. 8 annonce une explication du Décalogue, du Credo, du Pater et une ode à la Vierge. Autant dire qu'on reprocha à Dolet certaines audaces comme d'avoir interpolé dans le Credo cette phrase "tu ne feras pas d'images taillées".
Ce livre fut condamné par le tribunal inquisitorial de Lyon le 2 octobre 1542 et brûlé sur le parvis de Notre- Dame de Paris en février 1544. Sa suppression s'avéra efficace puisqu'il est aujourd'hui d'une grande rareté (cf. Copley Christie p. 427).

RÉFÉRENCES: USTC 154775 - Brunet II, 793: "petit livre rare", cite cet exemplaire -Longeon 36 - Copley Christie III, 3, p. 497
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue